LA FIBRE

VOTRE MAIRIE

 03 24 32 72 72
mairie.boulzicourt@gmail.com

Accueil téléphonique 8h-12h / 13h30-18h
Ouverture au public du lundi au vendredi de 16h-18h

AGENCE POSTALE

 03 24 26 88 17
du Lundi au vendredi : 9h00 à 12h00

Le samedi : 9h30 à 12h00

BULLETINS MUNICIPAUX


Tous les bulletins municipaux depuis 2008 cliquer ici

ORDURES MENAGERES

Le nouveau calendrier

des ordures ménagères est disponible ! le consulter


CORONAVIRUS

Retrouver toutes les informations concernant la pandémie

Point sur la situation, attestations à télécharger cliquez ici

 

Samedi - Sem. 8 2 7 Fév. Honorine NPleine lune




 

1114376
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
La semaine dernière
Ce mois
Le mois dernier
Total
333
1177
5399
1105468
16629
18544
1114376

Your IP: 3.239.192.241
2021-02-27 19:30

Nous avons 8 invités et aucun membre en ligne

Réputé pour sa vente de balais et pour le célèbre écrivain René DAUMAL né dans une maison de la rue Halbotine (route nationale).

Histoire de Boulzicourt (cliquez ici)

Démographie

En 2012, la commune comptait 959 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du xxie siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année

Toponymie

  • Première mention de Boulzicourt dans une charte de Charles le Gros de 887.
  • Peut-être d'un nom de personne germanique Boselinus traité comme Bolesinus suivi du latin Cortem. Ou bien du Gallo-romain Bullisius (du Gaulois Bullius) + Cortem.
  • Bolezeicurt (1239), Bolisecourt (1258), Boulesicourt (1257 & 1280), Boulesicour (1331), Bourzicourt (1383), Boulezicourt (1383-1408) Boulzicourt (1793)

Personnalités liées à la commune

  • Charles Gilmer, théologien et universitaire champenois, né à Boulzicourt vers l'année 1530 et mort à Paris en 1593.
  • René Daumal, écrivain français né à Boulzicourt en 1908 et décédé à Paris en 1944.

 

source : wikipedia.org